[Rentrée littéraire] Mon avis sur Lady Hunt

Aujourd’hui petit article pour vous parler lecture, car j’ai en effet participer à la rentrée littéraire 2013 de priceminister. La rentrée littéraire c’est quoi en gros ? C’est une action de priceminister qui permet à des personnes de s’inscrire afin de lire un ou plusieurs livres sélectionnés par d’autres personnes afin d’en donner son avis. C’est bien sûr gratuit, et il suffisait de s’y inscrire.

Vous ne le savez peut-être pas, mais je suis une dévoreuse de livre, je ne vois pas ma vie sans lire ni écouter de la musique. Alors dès que j’ai su qu’il y avait la rentrée littéraire, j’en ai profiter ! Bref, il y avait une liste de livres proposés à la lecture. J’ai dû faire mon choix parmi 12 livres. Comme je suis assez difficile j’en ai choisi un qui semblait rentrer en tout point dans mes « critères » de littérature.

J’ai donc reçu Lady Hunt de Hélène Frappat dont voici le résumé.

Laura Kern est hantée par un rêve, le rêve d’une maison qui l’obsède, l’attire autant qu’elle la terrifie. En plus d’envahir ses nuits, de flouter ses jours, le rêve porte une menace : se peut-il qu’il soit le premier symptôme du mal étrange et fatal qui frappa son père, l’héritage d’une malédiction familiale auquel elle n’échappera pas ? D’autres mystères corrompent bientôt le quotidien de la jeune femme, qui travaille pour une agence immobilière à Paris plus un effet secondaire qu’une carrière. Tandis qu’elle fait visiter un appartement de l’avenue des Ternes, Laura est témoin de l’inexplicable disparition d’un enfant. Dans le combat décisif qui l’oppose à l’irrationnel, Laura résiste vaillamment, avec pour armes un poème, une pierre noire, une chanson, des souvenirs… Trouvera-t-elle dans son rêve la clé de l’énigme du réel ? Sur la hantise du passé qui contamine les possibles, sur le charme des amours maudites, la morsure des liens du sang et les embuscades de la folie, Hélène Frappat trace une cartographie intime et (hyper)sensible de l’effroi et des tourments extralucides de l’âme. Des ruines du parc Monceau à la lande galloise, avec liberté et ampleur elle réinvente dans Lady Hunt le grand roman gothique anglais, et toutes les nuances du sortilège.

lady-hunt-1398083-616x0

J’ai tout de suite été attirée par la couverture du livre, oui je sais on dit souvent de ne jamais juger un livre sur sa couverture mais voilà… Bref en le recevant et surtout en lisant le résumé je m’attendais à une lecture géniale. Je m’attendais sincèrement à quelque chose de fantastique, d’horrifique même, à la manière d’un bon Stephen King.

Hélas, il n’en est rien, Lady Hunt est un livre plat et ennuyeux. Je ne suis pas arrivée à le finir, l’histoire m’a vraiment ennuyée pourtant je fini toujours mes livres même lorsqu’ils ne m’emballent pas réellement (souvenirs des bouquins de l’école :p) mais là c’était « trop » … Alors que les premières pages étaient intéressante, l’histoire m’a vite lassée. Rien de fantastique, rien de monsieur King là dedans. Juste une héroïne vide de sens, des phrases trop courtes, quelques « poèmes » et de l’ennuie. Je suis arrivée à la page 180 -un peu plus de la moitié du livre- et je ne suis plus arrivée à le continuer par la suite.

Je suis assez déçue, moi qui m’attendais à un très bon livre. Mais bon les gouts et les couleurs…

Je lui met donc la note salée de 7/20. Peut-être que ce livre plait, mais ne vous attendez pas à du fantastique, réellement vous serez déçus comme moi. Je remercie bien sûr priceminister pour cette opportunité, en espérant que la prochaine fois sera la bonne 🙂

Mon coup de gueule contre vente-exclusive

Bonjour mes licornes, aujourd’hui petit article ça fait longtemps ! Mais hélas, petit article coup de gueule contre le site vente-exclusive. Ceress en mode

4452322--on-n-est-pas-des-pigeons-presente-620x345-2Bref, tout les matins en arrivant au travail je check mes mails aussi bien perso que boulot. Et lorsque j’ai un petit trou je flâne sur des sites, principalement de jeux-vidéo mais aussi de « vente privée » aujourd’hui je me rend donc sur le site http://www.vente-exclusive.com car je reçois un mail de vente pour les vernis O.P.I, je check un peu tout ça et je tombe sur la vente de parfum. J’me dis « boh j’ai pas besoin d’un parfum car je viens d’en acheter un chez So Perfum -je vous en reparlerais dans un prochain article- » mais curieuse de nature je regarde quand même. Puis, mon oeil de licorne s’attarde sur un nom « Narcisso Rodriguez – For Her », il faut savoir qu’il s’agit de mon parfum préféré et que le voir en vente « moins cher » ma de suite interpellée.

Je clique donc toute contente de pouvoir m’offrir mon parfum d’amour moins cher qu’en parfumerie et là… Je vois un prix. Oui un prix affiché de 56€50 pour le prix barré de 82€ pour 50ml… 82€ prix de base du parfum ça me parait assez cher, j’avais souvenir que ce parfum coutait la peau des fesses, mais pas à la même échelle que Cartier and co. Je vérifie donc s’il s’agit bien de la vente d’une eau de toilette et non pas de l’eau de parfum, je vérifie encore qu’il s’agit bien du 50ml, et non pas du 100ml. Mais tout ça me parait étrange, je l’ai vu en coffret il y a quelques semaines à 64€ chez iciparisxl et je n’ai pas souvenir d’un prix si excessif…

Je m’en vais donc sur sephora.fr vérifier tout ça et là… 68€50 prix de base pour l’EDT en 50ml et non 82€ comme le site vente-exclusive l’affiche. Je regarde donc sur le site iciparisxl et là… 65€70 pour l’EDT en 50ml. Hm alors d’accord, il est « moins cher » sur vente-exclusive, mais pourquoi mentir sur le prix de base du produit ?? Je me rend donc sur leur page fan facebook ou je leur pose la question.

Je vous laisse admirer la réponse.

Untitled

Alors oui « peut-être » qu’il y a des  « réduction permanente » dans les parfumeries… Mais pour avoir un prix de base de 82€ de leur fournisseur je ne sais pas où ils vont, mais certainement pas chez Narcisso Rodriguez directement car le site officiel du parfum donne les points de vente et donc le prix du parfum de chez… iciparisxl, soit 65€70. Certes le parfum est « moins cher » sur vente-exclusive, mais n’oublions pas qu’il y a les frais de port… Alors autant bouger son popotin jusqu’à sa parfumerie pour 5€ de plus, se faire quelques points sur sa carte de fidélité et repartir avec des échantillons.

Je remarque également qu’il n’y a pas que le parfum, il  y a aussi par exemple les touches éclat d’Yves St Laurent, affiché en prix « moins cher » au même prix que chez sephora (32€90 avec prix barré à 41€ exactement pour vente exclusive et 31€30 pour sephora) … Alors où se trouve la bonne affaire ????

#Onestpasdespigeons.